Actus et Communiqués de Presse

22/10/2012

Partager :
Partager sur LinkedIn

Banque Populaire, « La banque qui donne envie d’agir » lance son nouveau film publicitaire "Relation"

une réalisation du collectif berlinois Zeitguised, signée Euro RSCG C&O.

Banque Populaire sort le 21 octobre le 5e volet de son territoire de marque lancé en juin 2011, un nouveau film sur le thème de la « Relation ». Un film qui présente la philosophie de Banque Populaire sur les valeurs humaines et sur la relation entre la banque et ses clients.

Ce volet est l’expression des résultats des baromètres d’image professionnels, particuliers et entreprises qui reconnaissent l’engagement de Banque Populaire à favoriser la proximité entre le conseiller et son client. A la fin du film publicitaire, à l’écran apparait un chiffre explicite sur la relation de Banque Populaire avec ses clients : « 83 % de nos clients sont prêts à recommander la Banque Populaire »*.

Banque Populaire, à travers le film « Relation », démontre que ses conseillers ont à cœur de construire une relation approfondie, personnalisée et humaine avec leurs clients. Portée par son ADN d’entrepreneur, Banque Populaire exprime ainsi son état d’esprit, celui de favoriser l’action de chacun, être la banque « qui donne envie d’agir ».

Le film, est signé Euro RSCG C&O, et continue d’emprunter au collectif les Zeitguised son univers créatif en 3D. Ainsi, Banque Populaire aborde le sujet de la relation bancaire sous une forme totalement inattendue remplie d’énergie positive et métaphorique propre à la marque depuis plus d’un an.

Banque Populaire a fait le choix, pour le film « Relation », d’une campagne d’envergure en média, avec une vague télévision du 21 octobre au 16 novembre, complétée par un dispositif digital du 30 octobre au 18 novembre. Banque Populaire innove en étant la première banque à diffuser un film publicitaire sur la plateforme développée par MICROSOFT via la XBOX 360 associée à la technologie KINECT.
*source baromètre de satisfaction clients 2012 – TNS Sofres

Pour voir le film, cliquez ici