Actus et Communiqués de Presse

06/10/2015

Partager :
Partager sur LinkedIn

Le Big data au service des clientèles fragiles

BIG DATA - picto
Détecter en amont les clients en difficulté financière afin d’éviter qu’ils ne basculent en surendettement, tel est le sujet retenu par le Groupe BPCE pour la Chaire de recherche "Big Data & Market Insights" de Télécom ParisTech, dont les premiers résultats ont été révélés le 2 octobre.

Lors de sa journée annuelle, le 2 octobre 2015, la Chaire « Big Data & Market Insights» de Télécom ParisTech a proposé une conférence publique sur le thème de la transformation digitale de l’entreprise par le Big Data : « Big Data et performance : du graal à la réalité ». Cette journée riche en échanges a été aussi l’occasion de présenter un aperçu des travaux de recherche menés aux côtés des différents partenaires de la Chaire et de partager des retours d’expérience.

Concernant le Groupe BPCE, l’objet des travaux de la chaire est la « fragilité bancaire », ou comment par l’usage des données en grand nombre peut-on identifier des signaux faibles prédictifs du surendettement ?  Un sujet auquel le Groupe BPCE, fidèle à ses valeurs coopératives, est sensible et pour lequel le recours au Big Data s’avère pertinent.

Le surendettement en France

Le Big data au service des clientèles fragiles

Plus de 200 000 dossiers de surendettement sont déposés chaque année en France. Malgré une typologie établie par la Banque de France dans une étude des parcours menant au surendettement en 2014  (voir infographie ci-dessous), il est aujourd’hui difficile de prédire si les clients vont basculer ou non en surendettement, la cause étant souvent la succession de plusieurs événements, le plus souvent imprévisibles.

Les travaux de la Chaire

Les travaux de la Chaire ont été engagés courant avril et ont pour objectif de bâtir un modèle mathématique pertinent permettant d’identifier les signaux faibles précurseurs du surendettement sur la base de données liées à la relation bancaire.
Une quinzaine de variables discriminantes ont permis de construire un algorithme permettant de détecter une bascule en surendettement dans 80 % des cas et ceci 6 mois auparavant.
La suite des travaux doit permettre d’améliorer l’algorithme en travaillant avec de nouvelles données internes et externes tout en tentant de détecter le passage en surendettement 12 à 18 mois avant.
Ces travaux vont contribuer à identifier le plus en amont possible, grâce à ces signaux faibles acquis sur un grand nombre de données de la relation, les situations de fragilité de nos clients afin de les accompagner dans la gestion de leurs finances.

Une relation clientèle durable

A travers cette Chaire, le Groupe BPCE souhaite appréhender les comportements des clients de ses entreprises (Banque Populaire, Caisse d’Epargne…) afin de mieux les servir dans l’esprit d’une relation durable et de confidentialité.
De nombreuses initiatives sont d’ailleurs déjà mises en place au sein du groupe pour accompagner les clientèles fragiles. Parmi elles, à titre d'exemple, l’agence Atlantique Coopération de la Banque Populaire Atlantique  ou encore l’action de l’association Finances & Pédagogie.

L’agence dédiée de la Banque Populaire Atlantique

L’agence de la Banque Populaire Atlantique baptisée Atlantique Coopération est située à Nantes. Créée en 2013, elle est exclusivement dédiée aux clientèles fragiles afin de leur proposer un accompagnement sur mesure. L’objectif des conseillers est avant tout de rétablir un lien de confiance, puis de proposer des solutions adaptées, telles que le rééchelonnement de crédits ou de remboursement de découverts, ou encore le microcrédit personnel pour financer un projet visant à faciliter leur retour au travail. L’agence propose également du microcrédit professionnel, notamment pour les créateurs - repreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique.

Interview d’Hervé Clémente, directeur de l’agence Atlantique Coopération

 

L’association Finances & Pédagogie créée par les Caisses d’Epargne

En 1957, les Caisses d’Epargne ont créé l’association Finances & Pédagogie pour développer l’éducation budgétaire pour tout public. 21 thématiques touchant à la pédagogie financière sont aujourd’hui abordées dans les formations (budget, épargne, crédit, surendettement, relations bancaires, assurances, argent des jeunes, microcrédit...). Reconnue pour son rôle en faveur de l’inclusion financière, Finances & Pédagogie travaille en partenariat avec les grands réseaux d’accompagnement (le réseau des CCAS, le Secours Catholique, FNARS, la Croix-Rouge française, les Restos du Cœur…). Fin 2010, l’association a obtenu l’agrément du Ministère de l’Education nationale.